Les industries des énergies éolienne et solaire et du stockage d’énergie s’unissent au pays

L’Association canadienne de l’énergie renouvelable en mesure d’offrir des solutions propices à la transition énergétique du Canada

Ottawa (Ontario), le 6 juillet 2020. – Depuis le 1er juillet 2020, l’Association canadienne de l’énergie renouvelable est la voix de l’énergie éolienne, de l’énergie solaire et du stockage d’énergie au pays. Fruit de la fusion de l’Association canadienne de l’énergie éolienne (CanWEA) et de l’Association des industries solaires du Canada (CanSIA), cette nouvelle association au mandat élargi sert aussi l’industrie du stockage d’énergie.

Le lancement de la nouvelle association multitechnologique se fait sur fond de pandémie, un contexte qui n’est pas sans venir alimenter le débat quant à l’avenir énergétique du Canada et à l’accélération de la transition vers une économie plus propre et sobre en carbone.

« L’Association canadienne de l’énergie renouvelable encouragera les investissements dans des projets éoliens, solaires et de stockage stimulant l’emploi et l’économie d’aujourd’hui, mais soutiendra aussi la création d’infrastructures qui favoriseront encore plus d’investissements dans les emplois, l’activité économique et les solutions énergétiques de demain », explique Robert Hornung, président fondateur et chef de la direction de l’Association canadienne de l’énergie renouvelable. « Si pour le pays la pandémie est synonyme de profonds bouleversements, elle ouvre aussi la porte à des investissements dans des solutions durables à nos difficultés économiques et environnementales. »

Dans l’atteinte de son objectif de carboneutralité d’ici 2050, le Canada devra élargir considérablement son réseau électrique sans émissions pour favoriser l’électrification des transports, des bâtiments et des industries. La clé de ces démarches? Miser fermement sur les technologies éoliennes, solaires et de stockage.

Au Canada comme ailleurs dans le monde, les réseaux électriques innovent et adoptent les nouvelles technologies à vitesse grand V. L’éolien, le solaire et le stockage d’énergie s’imposent vite comme des moyens abordables de combler les besoins futurs en électricité au pays. Et la croissance rapide de ces solutions sur la planète favorise aussi la fiabilité, la flexibilité et la capacité d’absorption du réseau sur le plan de la production comme de la consommation d’énergie.

Les solutions qu’offrent nos technologies présentent des occasions d’investissement fort intéressantes. Entre 2018 et 2050, Bloomberg prévoit des investissements mondiaux de 9,5 billions de dollars américains dans l’éolien et le solaire, et de près de 1 billion du côté des batteries. On parle ici de 77 % des investissements totaux estimés en production d’électricité pour cette période.

Par leur capacité d’intégration au réseau, les technologies d’énergie éolienne, d’énergie solaire et de stockage d’énergie peuvent transformer le système énergétique du pays à petite et à grande échelle. À petite échelle, grâce aux sources d’énergie distribuées, les localités éloignées pourraient abandonner les génératrices diésel au profit de microréseaux durables fonctionnant au moyen de panneaux solaires et de batteries industrielles. L’installation de panneaux solaires de toiture dans des quartiers résidentiels ou encore sur des tours de bureaux ou des pavillons universitaires favoriserait aussi l’autonomie énergétique. À grande échelle, ces technologies pourraient être mises à profit comme ressources complémentaires dans les services publics, ou encore selon une formule hybride, dans les installations de production commerciale qui combinent l’énergie éolienne, l’énergie solaire et le stockage d’énergie.

« Les quelque 300 membres de notre nouvelle association défendront les politiques, tant fédérales que provinciales, permettant d’offrir les solutions abordables et propres de plus en plus prisées par les consommateurs du pays », souligne Michelle Chislett, présidente du conseil intérimaire de l’Association canadienne de l’énergie renouvelable et directrice générale, Développement au Canada et aux États-Unis, Northland Power. « Nos membres sont prêts et disposés à aider le Canada à exploiter les synergies qui existent entre les technologies éoliennes, solaires et de stockage. »

« Le virage qui s’opère vers les énergies propres et renouvelables rejaillira en grand sur les consommateurs, l’économie et l’environnement », précise Jason Chee-Aloy, vice-président du conseil intérimaire de l’Association canadienne de l’énergie renouvelable et directeur général de Power Advisory LLC. « Les industries solaire, éolienne et de stockage aideront le Canada à réduire ses émissions tout en offrant des débouchés économiques dans les centres urbains, les régions rurales et les communautés autochtones partout au pays. »

Contexte

– 30 –

À propos de l’Association canadienne de l’énergie renouvelable

L’Association canadienne de l’énergie renouvelable est la voix des solutions d’énergies éolienne et solaire et de stockage d’énergie qui façonnent l’avenir énergétique du Canada. Notre association s’emploie à créer les conditions favorables à l’établissement d’un système énergétique moderne en mobilisant les parties prenantes et le public. Issus de divers horizons, nos membres sont parfaitement en mesure d’offrir des solutions propres, abordables, fiables, flexibles et évolutives pour combler les besoins énergétiques du Canada. Notre vision : assurer une place centrale aux énergies éolienne et solaire et au stockage d’énergie dans l’évolution du bouquet énergétique canadien.

Suivez-nous sur Twitter, LinkedIn et Facebook. Inscrivez-vous à notre infolettre. Devenez membre. Informez-vous sur associationrenouvelable.ca.

Pour obtenir plus de renseignements ou pour demander une entrevue, communiquez avec :

Anastasia Smolentseva, gestionnaire des communications
Association canadienne de l’énergie renouvelable
613 234-8716, poste 5
1 800 922-6932, poste 5
[email protected]