COMMUNIQUÉ DE PRESSE : Le Canada a installé près de 1 GW de nouvelle énergie éolienne et solaire en 2021, grâce à une forte croissance en Alberta.

Les nouvelles données de l’industrie de CanREA pour 2021 montrent que le Canada a connu le plus important ajout de puissance éolienne et solaire à l’échelle commerciale depuis 2015, mais cela demeure bien en deçà de ce qui est nécessaire pour atteindre la carboneutralité d’ici 2050.

Ottawa, le 26 janvier 2022. — L’Association canadienne de l’énergie renouvelable (CanREA) a annoncé aujourd’hui les données de fin d’année de l’industrie, indiquant que les secteurs de l’énergie éolienne et solaire du Canada ont connu une croissance importante en 2021, ajoutant près de 1 GW de nouvelle puissance installée.

« L’année 2021 a été positive pour nos secteurs, avec 677 MW de nouvelle énergie éolienne et 288 MW de nouvelle énergie solaire à l’échelle commerciale, a déclaré Robert Hornung, président et chef de la direction de CanREA. « Toutefois, ce taux de croissance est loin d’être suffisant pour amener le Canada vers la carboneutralité. Nous devons accélérer et étendre considérablement le déploiement de ces technologies. »

L’Alberta a représenté plus de 60 % de la nouvelle puissance installée au Canada en 2021 et la Saskatchewan a représenté 20 %.

Au total, la nouvelle puissance éolienne et solaire du Canada a créé environ 2 400 années-personnes d’emploi, principalement dans la construction de nouvelles installations, mais aussi dans l’exploitation et l’entretien continus de ces sites.

En 2022 et 2023, CanREA prévoit une croissance beaucoup plus importante du déploiement des technologies éoliennes et solaires, de nombreux projets étant actuellement en construction ou à un stade avancé de développement.

Plus de 3 000 MW devraient être mis en service en 2022 et un nombre similaire en 2023. De plus, de nouveaux engagements ont été pris à l’échelle du Canada en 2021 (par exemple, en Saskatchewan, au Québec et en Nouvelle-Écosse) qui se traduiront par un nouveau déploiement de l’énergie éolienne et solaire après 2023.

« Le Canada commence tout juste à tirer parti de son énorme potentiel inexploité en matière d’énergie éolienne et solaire, a déclaré M. Hornung.

« En tant que source la moins coûteuse de production d’électricité décarbonée au Canada aujourd’hui, l’énergie éolienne et solaire sera la pierre angulaire des efforts du Canada pour lutter contre les changements climatiques. Cependant, pour réussir, il faudra surmonter plusieurs obstacles politiques, réglementaires et d’infrastructures, ce qui permettra une augmentation spectaculaire de l’ampleur et de la rapidité du déploiement », a-t-il déclaré.

La Vision 2050 de CanREA, Électrifier le parcours du Canada vers la carboneutralité, démontre que nous devons déployer plus de 5 000 MW de nouvelle énergie éolienne et solaire par année pour les 30 prochaines années si le Canada veut respecter son engagement à atteindre la carboneutralité d’ici 2050.

Pour de plus amples renseignements sur les plus récentes données de CanREA sur l’industrie au Canada, consultez la page Web « En chiffres ».

Aperçu des faits

Expansion de l’énergie éolienne en 2021

  • Puissance totale d’énergie éolienne au Canada (au 31 décembre 2021) : 14 304 MW, en hausse par rapport à 13 627 MW en 2020.
  • Nouvelle puissance d’énergie éolienne installée en 2021 : 677 MW
  • Croissance de l’énergie éolienne en 2021 : 4,9 %
  • Près de la moitié de cette croissance a été enregistrée en Alberta (358 MW), avec d’autre croissance en Saskatchewan, en Ontario et en Colombie-Britannique. 

L’énergie solaire a brillé en 2021

  • Puissance totale majeure* d’énergie solaire au Canada (au 31 décembre 2021) : 2 399 MW, en hausse par rapport à 2 111 MW l’an dernier.
  • Nouvelle puissance solaire majeure* installée en 2021 : 288 MW
  • Croissance de l’énergie solaire en 2021 : 13,6 %
  • Presque toute cette croissance s’est produite en Alberta (250 MW), avec de petites quantités ajoutées en Saskatchewan (21 MW), au Québec (9,5 MW), en Nouvelle-Écosse (4,8 MW), en Ontario (0,3 MW), au Yukon (1,5 MW) et à l’Île-du-Prince-Édouard (0,1 MW).
  • Le Canada a ajouté son plus grand parc solaire en 2021, le projet solaire de 132 MW de Claresholm en Alberta.
  • *Ici, les projets « majeurs » sont définis comme des projets solaires reliés au réseau, et non comme des projets à consommation nette d’électricité sur place. Les données sur l’énergie solaire de toiture et sur place pour 2021 seront incluses dans la mise à jour semestrielle des données de CanREA.

Faire le point sur le stockage de l’énergie

  • Il y a eu une croissance importante du stockage d’énergie cette année, y compris la plus grande installation de stockage de batteries au Canada, le projet de stockage de 20 MW de Buffalo Creek en Alberta.
  • Il y a également eu de petits projets de stockage d’énergie en Ontario, en Nouvelle-Écosse, à l’Île-du-Prince-Édouard et au Yukon.
  • « Les décideurs du réseau électrique commencent maintenant à découvrir la valeur du stockage d’énergie, un ensemble puissant de technologies qui peuvent fournir une vaste gamme de services pour soutenir les exploitants du réseau électrique, et nous nous attendons à une croissance rapide de l’utilisation du stockage d’énergie à l’avenir. » dit Hornung.

Quelles sont les prochaines étapes pour 2022?

  • Hausse du solaire : Nous prévoyons au moins 1 000 MW de nouvelle énergie solaire cette année. 18 nouveaux projets « majeurs » d’énergie solaire (10 MW et plus) devraient entrer en service en 2022, dont 16 devraient se dérouler en Alberta et deux en Saskatchewan. Le nouveau projet solaire Travers en Alberta, d’une capacité de 465 MW, deviendra le plus grand parc solaire du Canada.
  • Expansion éolienne : Nous prévoyons une croissance d’au moins 2 000 MW d’énergie éolienne cette année. 23 nouveaux parcs éoliens devraient être lancés en 2022 : un en Saskatchewan, un au Nouveau-Brunswick et tous les autres en Alberta.

Répondre aux besoins énergétiques du Canada

  • Province où l’énergie éolienne et solaire répond à la plus grande proportion de demande d’énergie : Île-du-Prince-Édouard (41 %)
  • Provinces où l’énergie éolienne et solaire répond à plus de 10 % de la demande d’énergie : Nouvelle-Écosse (13,5 %) et Île-du-Prince-Édouard (41 %)
  • Les provinces et territoires où l’énergie éolienne et solaire répond à plus de 5 % de la demande d’énergie : le Québec (5,7 %), les Territoires du Nord-Ouest (6,5 %), le Nouveau-Brunswick (6,6 %), l’Alberta (9,6 %), l’Ontario (9,9 %), la Nouvelle-Écosse (13,5 %) et l’Île-du-Prince-Édouard (41 %). Dans l’ensemble, le Canada a répondu à 6,5 % de sa demande d’énergie avec l’éolien et le solaire.
  • Les provinces et territoires où l’énergie éolienne et solaire répond à moins de 5 % de la demande d’énergie : le Yukon, la Colombie-Britannique, la Saskatchewan, le Manitoba, le Nunavut et Terre-Neuve-et-Labrador.

(Source : Statistique Canada, 2020)

Citations

« L’année 2021 a été positive pour nos secteurs, avec 677 MW de nouvelle énergie éolienne et 288 MW de nouvelle énergie solaire à l’échelle commerciale. Toutefois, ce taux de croissance est loin d’être suffisant pour amener le Canada vers la carboneutralité. Nous devons accélérer et étendre considérablement le déploiement de ces technologies ».

« Le Canada commence tout juste à tirer parti de son énorme potentiel inexploité en matière d’énergie éolienne et solaire ».

« En tant que source la moins coûteuse de production d’électricité décarbonée au Canada aujourd’hui, l’énergie éolienne et solaire sera la pierre angulaire des efforts du Canada pour lutter contre les changements climatiques. Cependant, pour réussir, il faudra surmonter plusieurs obstacles politiques, réglementaires et d’infrastructures, ce qui permettra une augmentation spectaculaire de l’ampleur et de la rapidité du déploiement ».

« Les décideurs du réseau électrique commencent maintenant à découvrir la valeur du stockage d’énergie, un ensemble puissant de technologies qui peuvent fournir une vaste gamme de services pour soutenir les exploitants du réseau électrique, et nous nous attendons à une croissance rapide de l’utilisation du stockage d’énergie à l’avenir ».

—Robert Hornung, président et chef de la direction, Association canadienne de l’énergie renouvelable

Pour obtenir plus de renseignements ou pour demander une entrevue, communiquez avec :

Communications
Association canadienne de l’énergie renouvelable
647-268-3382
[email protected]

À propos de l’Association canadienne de l’énergie renouvelable

L’Association canadienne de l’énergie renouvelable (CanREA) est la voix des solutions d’énergies éolienne et solaire et de stockage d’énergie qui façonnent l’avenir énergétique du Canada. Nous nous employons à créer les conditions favorables à l’établissement d’un système énergétique moderne en mobilisant les parties prenantes et le public. Issus de divers horizons, nos membres sont parfaitement en mesure d’offrir des solutions propres, abordables, fiables, flexibles et évolutives pour combler les besoins énergétiques du Canada. Nous visons à assurer une place centrale aux énergies éolienne et solaire et au stockage d’énergie dans l’évolution du bouquet énergétique canadien.

Suivez-nous sur Twitter et LinkedInInscrivez-vous à notre infolettreDevenez membre et informez-vous sur associationrenouvelable.ca.